Brève Histoire 13 novembre 1930

AU FIL DE L'HISTOIRE

Picture2

13 novembre 1930

Les camions Berlie participent au secours des victimes de la catastrophe de Fourvière

L’effondrement de la Colline de Fourvière, qui fait partie des heures noires de la ville de Lyon, a donné aux usines Berliet l’occasion de montrer pendant plusieurs semaines une belle solidarité avec les services de secours été la population.

N04 - 13 novembre 1930 Les camions Berliet participent au secours des victimes de la catastrophe de Fourvière

Il est 1h 05 du matin à Lyon lorsqu’une partie de la colline de Fourvière s’effondre, emportant tout sur son passage. Moins d’une heure plus tard, alors que les secours tentent de sauver les victimes, un second éboulement se produit, ensevelissant 19 pompiers, 4 policiers et 16 habitants sous des tonnes de terre et de gravats.

Cette catastrophe traumatise les Lyonnais, 800 personnes sont évacuées, 12 maisons détruites.
Les camions Berliet de la célèbre industrie automobile lyonnaise seront utilisés pendant des semaines pour déblayer le lieu comme le relate ce témoignage :
« Pendant trois semaines, un mois, il y avait encore des camions à chaînes Berliet qui montaient la rue de la Bombarde pour déblayer les gravats de là-bas. »

POUR ALLER PLUS  LOIN…

Document en ligne : extrait du livre « Le Vieux-Lyon, Saint-Georges, Saint-Jean, Saint-Paul au fil du temps ».
http://www.static.lyon.fr/vdl/contenu/arrondissements/5ardt/cata_fourviere.pdf